L'audace de l'engagement humantaire dans tous les coins du monde
Salon des Solidarit&eacutes;

CLAM

COMITE DE LIAISON DE L’ACTION ANTI-MINE

1- ORIGINE

Le Comité de Liaison de l’Action anti-Mine est né le 8 novembre 2007 à Angers, à l’occasion des Assises de l’Action contre les Mines réunissant la Commission Nationale pour l’Elimination des Mines Antipersonnel (CNEMA), sous la Présidence de SE Mr l’Ambassadeur Henry Zipper de Fabiani, le Centre National de Déminage Humanitaire (CNDH) dirigé par Mr Jean François Gros et France Coopération Internationale (FCI) représentée par Mr Arnaud de Viviès. Sa création découle d’un constat : une réelle force de l’expertise française mais également la réelle faiblesse de sa représentation dans les actions internationales. D’où la nécessité d’une structure de concertation et de dialogue chez les opérateurs, en vue du montage de consortia ad hoc sur des projets bi ou multilatéraux.

Il s’inscrit non seulement dans le prolongement des protocoles II et V de la convention de 1980 sur l’interdiction ou la limitation de l’emploi de certaines armes classiques considérées comme « produisant des effets traumatiques excessifs ou comme frappant sans discrimination » mais aussi dans le prolongement de la convention d’Ottawa, sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel.

2- ROLE

Le CLAM assure une mission de veille quant aux besoins de toute nature en matière d’action contre les mines, de partage des informations s’y rapportant, de concertation quant à l’opportunité et à la possibilité d’y répondre, de mobilisation des acteurs en tant que tels, tout comme des moyens, publics et privés, qui peuvent être jugés indispensables pour mener à bien des opérations pouvant être retenues (experts français et francophones, projets d’associations et d’entreprises, financements privés ou publics, centraux ou décentralisés, nationaux ou multinationaux)

3- COMPOSITION

Le CLAM réunit, sous la présidence du secrétaire général de la CNEMA, près de 25 participants venant d’horizons variés (ONG, entreprises, ministères) et vise à renforcer l’offre française à l’international dans un domaine important de la problématique post-conflit.

Le bureau du CLAM est composé de :
Mr l’Ambassadeur Henry Zipper de Fabiani*(CNEMA) qui assure la Présidence ;
Mr Arnaud de Viviès (FCI) qui à en charge le secrétariat ;
Mr Jean François Gros (CNDH)

*En 2010, la présidence du CLAM est désormais assurée par Mr Alain GIRMA.

A l’issue de la première réunion du CLAM qui s‘est tenue à Paris le 27 mars 2008, l’ensemble des représentants des organismes ci-dessous ont mentionnés leur volonté de devenir membres du CLAM :

M. ATTAR-BAYROU Laurent AISP
M. CAQUELOT Yann GEOMINES
M. CAVAREC Pascal SITA REMEDIATION SUEZ FRANCE
M. GUILLAUME Jean François MAEE-ASD/DT
M. HOWELL Bill & Mme VILLENEUVE Anne HANDICAP INTENATIONAL
M. KAIGRE Joël & M. LE VANXIEU Bernard HAMAP
M. LAVALLEE Jean-Marc MAEE/DCMD
M. LE ROY Bernard THALES
Mlle LETOCART Aurélie MAEE/DAH
M. PASTOR Stéphane Alsace International
M. PETER Jean Claude & Mme VU-VAN Jeanne FSD France
M. PONGE François MAEE
M. SCHNELL Eric MININT
Mme VASQUEZ Emilie CIVI.POL Conseil

4- OBJECTIFS :

Etablir une meilleure cohérence entre les acteurs publics et privés de manière à promouvoir l’expertise et les capacités d’actions françaises dans ce domaine ;
Offrir des perspectives concrètes et opérationnelles à ses membres, sur toute la gamme des activités couvertes par « l’action contre les mines », à savoir les cinq piliers essentiels à la mise en œuvre de l’assistance aux pays affectés par les mines antipersonnel et les restes explosifs de la guerre :

* le déminage ;
* la destruction des stocks ;
* la sensibilisation aux risques ;
* l’assistance aux victimes ;
* le plaidoyer

Ci-joint la charte de fonctionnement du CLAM (Comité Liaison Actions Anti-Mines) :

Publication : September 2008

Help us
Objets de collections
www.macollectionpascher.com